Skip to content
Appel à objets Répondre ici

Une heure au musée

Coquilles de soi

Photographies de Libby Oliver

L’artiste Libby Oliver, originaire de Colombie-Britannique, répertorie dans le cadre de son projet Soft Shells des personnes de tous horizons avec leurs possessions vestimentaires, sculptant des coquilles autour de ses sujets pour réaliser des portraits photographiques déconcertants.

Au cours du printemps 2019, la photographe a effectué une résidence au Musée de la civilisation, et intégré à sa série de portraits ceux de plusieurs Québécoises et Québécois. Enveloppés de leurs propres vêtements, ces citoyens, artistes et personnalités publiques ont contribué à la réflexion que poursuit Libby sur ce que communiquent nos vêtements. Est-ce qu’on s’y cache, ou est-ce qu’on se révèle grâce à eux?

Cette résidence est également l’occasion pour la jeune artiste d’étendre son questionnement aux enjeux de la surconsommation et de la fast fashion. Elle qui expose depuis plusieurs années déjà des modèles littéralement enterrés par leurs propres biens, sonde désormais notre rapport à autrui par le biais de nos choix de consommation.

De nombreuses créations de Libby, tant celles réalisées au Québec que celles qui les ont précédées, peuvent être découvertes sur la portion du site Internet de l’artiste consacrée au projet.

À la recherche d’une activité originale? Pourquoi ne pas tenter l’expérience en famille! Sortez vos vêtements préférés, et enveloppez-vous avec ceux-ci à la manière de Libby Oliver, puis prenez des photographies. C’est ludique, mais c’est aussi une façon de redécouvrir les trésors de notre garde-robe. Aux dires de celles et ceux qui l’ont vécu, se faire envelopper est une expérience marquante.

Soyez prudents! Ça donne chaud, et il faut prendre soin de ne pas déséquilibrer les personnes enveloppées.

 

Abonnez-vous à notre canal Youtube

Une initiative du

Avec la collaboration de